Enseignant à la Faculté de théologie de Lausanne et à l’Ecole polytechnique de cette ville

Il observe que «  les mutations que nous vivons touchent la question du statut et de la fonction du religieux ». Une réflexion ouverte sur le religieux, sa recomposition dans notre société, ses déplacements, les nouvelles fonctions que celui-ci y assume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *